Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Design, qualité et transparence

Des bijoux beaux et pensés pour durer

Chez Bonjour Aimée, il nous tient à coeur d’être transparent sur la fabrication de nos bijoux. Nous travaillons avec des partenaires et des ateliers reconnus pour leur savoir-faire, pour vous proposer des bijoux de qualité. Nous vous dévoilons les coulisses de la création, de l’idée au bijou final. Nos bijoux n’auront plus de secrets pour vous.

LES DIFFERENTES ETAPES

1. Les esquisses

La créatrice s’inspire au quotidien pour créer ses collections. Toujours un crayon sous la main, elle dessine au gré de ses envies des bijoux, parfois de simples formes dans ses carnets. Les croquis sont un mélange des différentes influences de la créatrice. Elle laisse donc son esprit créatif flâner jusqu’à trouver la ligne conductrice de sa future collection : une époque, une mode, un mouvement artistique, un lieu. Marine se replonge alors dans ses carnets. Elle sélectionne parmi les nombreux croquis ceux qui permettront de créer une collection harmonieuse. Elle les décline, laisse l’inspiration lui insuffler de nouveaux dessins pour compléter la collection.

2. La conception numérique

Une fois les esquisses terminées, Marine les redessine via un logiciel spécialisé sur ordinateur. Elle adapte les formes à taille réelle, teste différentes gravures, ajuste les proportions. Certaines esquisses sont parfois abandonnées, d’autres complètement transformées par rapport à l’idée originelle. De longues semaines d’essais et de réflexion pour dessiner la pièce parfaite qui donnera vie au bijou. Lorsque la totalité des dessins de la collection est achevée, elle traduit chaque dessin techniquement pour les envoyer à notre atelier partenaire.

3. La découpe et gravure

Pour donner vie aux bijoux dans le métal, nous avons choisi la découpe et la gravure chimique. Ce procédé permet de reproduire des formes complexes et avec une grande précision dans différents matériaux, dont le laiton utilisé pour nos pièces. Après plusieurs essais avec des entreprises françaises, nous nous sommes tournés vers l’Europe pour trouver la perle rare. C’est en Italie que nous avons trouvé notre partenaire, reconnu à l’international pour son expertise sur ce procédé.

4. La réception des pièces

A son atelier lillois, Marine réceptionne les plaques de laiton sur lesquelles sont attachées les pièces découpées et gravées. Elle les retire une à une à la main avant d’ébavurer chaque point d’attache. Il faut ensuite polir les surface des éléments pour leur donner un aspect brillant proche du miroir. Une fois prêtes, les pièces quittent Lille direction Paris chez notre atelier partenaire.

5. La mise en forme

La découpe des pièces se faisant dans des plaques, nos bijoux nous reviennent “à plat”. Pour créer les bagues et les bracelets, une étape de mise en forme est nécessaire. Il faut d’abord chauffer le métal pour le rendre plus souple. La pièce plate est ensuite placée sur un outil arrondi appelé triboulet. A l’aide d’un marteau, l’élément est martelé jusqu’à épouser le triboulet et ainsi obtenir la forme d’une bague ou d’un bracelet.

6. La soudure

Pour la soudure, nous confions nos pièces à un petit atelier niché en plein cœur de Paris. En se basant sur nos fiches techniques, l’équipe assemble les pièces entre elles en les soudant, ajoutent les éléments nécessaires au montage comme des tiges de boucles d’oreilles ou des anneaux pour créer des médailles. Une étape qui demande d’avoir “le compas dans l’oeil” et d’être très minutieux.

7. La dorure

L’une des étapes clés de notre processus de fabrication, celle qui donne une belle couleur dorée à nos bijoux. Chez notre doreur parisien, les bijoux sont plongés dans différents bains contenant de petites quantités d’or 24 carats. Par procédé d’électrolyse, l’or va venir se déposer en fines couches à la surface des bijoux, une épaisseur comprise entre 0,5 et 1 micron. Différentes couleurs de dorure sont possibles. Pour donner ce petit côté chic et rétro à nos bijoux, nous avons choisi une jolie nuance d’or champagne. Afin de prolonger l’éclat et la longévité de nos pièces, un vernis protecteur est appliqué en fin de dorure.

8. L'émaillage

Les bijoux fraîchement dorés reviennent à l’atelier lillois pour les dernières étapes. Certaines de nos pièces sont parées de résine pour leur ajouter une note colorée. C’est la créatrice qui effectue cette opération demandant dextérité et patience. La résine est déposée à la main sur chaque pièce. Créer les couleurs, peser les composants, appliquer avec précision, cuire, un vrai savoir-faire qu’a appris Marine au fil de ses années de création.

9. Le montage

Assembler les éléments, couper les chaînes, ajouter les fermoirs. La dernière étape pour nos bijoux dans les mains de la créatrice avant de pouvoir vous rejoindre.